Annaba | Les déboires d’un souscripteur au logement AADL

Source | 15/12/2011
Annaba |  Les déboires d’un souscripteur au logement AADL

Des souscripteurs au logement AADL se plaignent d’avoir été tout simplement «floués» malgré le fait qu’ils aient répondu aux conditions leur permettant de bénéficier d’appartements dans le cadre de ce dispositif.

L’un de ces souscripteurs, en l’occurrence Nia Salah, vient d’interpeller par écrit le directeur de l’agence AADL pour lui faire part de ses déboires en ce qui concerne son dossier relatif à l’obtention d’un appartement conformément aux dispositions en vigueur. Ayant procédé à un premier versement bancaire de 500 000 DA dans le compte de l’agence AADL en octobre 2009 puis d’un deuxième, de l’ordre de 340 000 DA en janvier 2010 pour l’attribution d’un appartement F3 au niveau de la cité Boukhadra III du quota de 478 logements, le concerné estime que sa surprise était grande lorsqu’il a constaté que son nom ne figurait pas sur la liste des bénéficiaires de ces logements.En outre et malgré le fait que son dossier d’octroi d’un logement de l’AADL ait été accepté, il a été exclu de la liste des souscripteurs retenus en 2001.

Il a été ainsi contraint d’opter pour la formule relative aux logements socio-participatifs (LSP) dans l’espoir de régler une fois pour toute son problème à l’horizon 2012, mais il constate que son nom n’apparaît pas sur la liste des souscripteurs retenus dans le programme en question.

Exaspéré par tant de déboires, ce citoyen, père de trois enfants, compte saisir le directeur général de l’AADL et le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, au cas où son problème n’est pas pris en charge dans l’immédiat.

A lire aussi...